Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 19:25

Bonjour

A ce jour, je vous demande de bien vouloir vous connecter régulièrement sur le site

http://sansnaturepasdefutur.over-blog.net/

 

Association qui lutte contre l’installation d’un site CHIMIREC (tri. transît, stockage et

prétraitement de déchet industriels dangereux) dans une zone non appropriée à 220 mètres des premier habitants de Bouvesse quirieu à 575 mètres des écoles de Bouvesse Quirieu,à 600 mètres du collège de Montalieu .

Vous pouvez aussi aller sur catégories qui ce trouve à droite du site

et cliquer sur chimirec non merci.

Vue sur le site

http://argentine24.blog4ever.com/blog/lire-article-1935-1680021-la_source_de_glane_en_peril__.html

La source de Glane en péril !

L'Association pour la protection de la source de Glane s'oppose bec et ongles depuis mai 2008 à l'implantation d'une entreprise de stockage et de retraitement de produits chimiques et d'huiles usagées dans la ZAE de La Baurie. Cette zone sensible située à la sortie sud-ouest de Thiviers constitue l'amont d'un grand réseau karstique  dont l'exutoire est capté pour répondre aux besoins en eau potable de la population locale. De nombreuses pertes drainent les eaux de ruissellements à la faveur de talwegs temporairement actifs. Celle de La Baurie est la plus importantes d'entre elles et n'importe quel incident survenant sur place  impacterait gravement l'alimentation de 11 communes caussenardes.

 

 

Aujourd'hui, alors que les élus des communes adhérentes à la CdC de Thiviers ont unanimement accordé leur feu vert à la venue de cette unité du groupe Chimirec-Delvert, les militants environnementalistes remontent au créneau. Plus que jamais, face à la volonté des maires concernés de voir aboutir un projet faisant fi du principe de précaution le plus élémentaire, les menaces se précisent sans que la député socialiste Colette Langlade  prenne, pour autant, parti sur un dossier plus que litigieux. Le PS, il est vrai, n'est  guère soucieux d'écologie lui qui finance la  Grappe de Cyrano, épreuve motocycliste dévastant depuis 23 ans les sentiers de la Dordogne méridionale.

Jean-Pierre Amouroux, le président de l'association de défense de la source, demande « que ce projet soit soumis à référendum, pour pallier la non-tenue d'une réunion publique. Et envisage de proposer une pétition dans les mairies des 11 communes utilisant l'eau de la Glane, et, s'il le faut, de faire une manifestation devant l'entrée »

Le chef de file des protecteurs de la rivière souterraine soutient par ailleurs que l'hydrologue, M. Benoît Mouton, venu sur le site de La Baurie, à la demande de l'entreprise Delvert,  a été rémunéré par cette dernière ce qu'il juge, à bon droit, incompatible avec la neutralité et l'objectivité d'une expertise scientifique. « Nous n'accepterons pas ce magouillage ; je dis magouille parce que j'en ai la preuve »

Ch.C le 13/3/2010

Lire notre précédent article : Une « perte » de … crédibilité !  

 

Une « perte » de … crédibilité ! 

 

Au printemps  Jean-François Tallec, le Préfet de la Dordogne, avait recalé le projet du circuit automobile de Bagatelle envisagé dans le PNR Périgord-Limousin.

Parmi les motifs les plus sérieux ayant entraîné cette décision figuraient les risques de pollution qu' aurait pu occasionner le déversement d'eaux  souillées provenant du site dans une perte limitrophe, celle du Trou de Bonneau ( voir pollution des eaux souterraines )

Il serait donc étonnant que la société  poitevine Chimirec-Delvert reçoive le feu vert du représentant de l'État pour créer, à la sortie Sud-Ouest de Thiviers un centre de collecte de déchets industriels, de produits dangereux et d'huiles usagées. En aval immédiat de la ZAE de La Baurie, où doit être implantée l'entreprise existe, en effet, une des plus vastes pertes du département (1) qui constitue, avec bien d'autres à proximité, la tête d'un réseau important réseau hydrogéologique, dont l'exutoire est la source de Glane.

               

 

Cette résurgence, située en rive droite de l'Isle, entre Corgnac/l'Isle et Coulaures alimente 11 communes périphériques  soit 6.300 personnes. Toutes les conditions semblent être réunies pour que le moindre incident technique et (ou) la plus petite erreur humaine se traduisent par de graves conséquences environnementales et sanitaires !

Chimirec-Delvert qui avait obtenu, le 15 Mai 2008, de la municipalité UMP de Thiviers (2)l'autorisation de construire ses locaux à La Baurie devrait, d'ores et déjà se mettre en quête  d' un nouveau point de chute ! Soutenu par de nombreux partenaires (Conseil Général, Conseil Régional, Etat), le site de La Baurie est considéré comme zone structurante prioritaire du nord Dordogne. (http://www.pays-thiberien.fr/Les-zones-d-activites-communautaires.html  

Ch.C le 10/10/08

 

(1)Le 27/09/1970 j'ai atteint en solitaire, après franchissement de plusieurs voûtes rasantes, à –20 m et à 200 mètres de l'entrée le siphon terminal de la cavité dont l'exploration aura nécessité de nombreuses séances de désobstructions ; voir  Ch.C  Découvertes souterraines en Périgord pp  33,34,35… Éditions du Roc de Bourzac 1991 et P.Vidal Cavernes en Périgord  page 75 Fanlac 1983 1987 2003

(2)   Pendant longtemps les égouts de la localité se déversaient dans la perte de Plaisance distante de quelques centaines de mètres de la perte de La Baurie . Nous ne savons pas si cette pratique scandaleuse a cessé. (voir Découvertes souterraines en Périgord » Ch.C pp 77 à 82)

 

http://argentine24.blog4ever.com/blog/lire-article-1935-1680021-la_source_de_glane_en_peril__.html

Partager cet article

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans CHIMIREC NON MERCI
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Yves Dagand
  • Yves Dagand
  • : municipal,politique,nature,chimirec,ecologie,porcieu amblagnieu,porcieu,38390
  • Contact

Recherche

Pages