Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 19:01

 

Bonjour

A ce jour, je vous demande de bien vouloir vous connecter régulièrement sur le site

http://sansnaturepasdefutur.over-blog.net/

 

Association qui lutte contre l’installation d’un site CHIMIREC (tri. transît, stockage et

prétraitement de déchet industriels dangereux) dans une zone non appropriée à 220 mètres des premier habitants de Bouvesse quirieu à 575 mètres des écoles de Bouvesse Quirieu,à 600 mètres du collège de Montalieu .

Vous pouvez aussi aller sur catégories qui ce trouve à droite du site

et cliquer sur chimirec non merci.
 

 


La planète est en train d’être détruite et nous n’allons pas pouvoir continuer ainsi pendant encore bien longtemps. Bientôt il n’y aura plus assez de ressources naturelles à extraire. Nous aurons détruit la diversité vivante, remplacé la nature par la chimie, contaminé l’environnement, notre santé et nous serons condamnés à disparaître en emmenant avec nous toute la planète.

 

L’économie qui fait tourner ce mécanisme est en accélération forcée à cause de ses emprunts. Tout le monde en paye les conséquences. La dette mondiale s’est envolée et il n’y a plus moyen de la rattraper. La seule possibilité actuelle à l’économie mondiale de rembourser ses emprunts passés, c’est d’emprunter à nouveau sinon c’est la cessation de paiement généralisée. La dette mondiale est condamnée à augmenter encore et encore. Tant que les gouvernements sont derrière pour garantir les remboursements, le système peut encore fonctionner. Le problème c’est qu’on ne peut pas emprunter à l’infini et que certains gouvernements commencent à faire faillite. C’est le cas de nombreux pays. L’économie mondiale a de plus en plus de difficultés à rembourser ses emprunts et ses intérêts. Malgré l’argent qui est pris aux générations futures, l’économie mondiale va tôt ou tard être incapable de payer les conséquences de notre mode de vie.

 

La société dans laquelle nous nous trouvons devient de plus en plus totalitaire. Le sommet de la pyramide acquière un pouvoir démesuré tandis ce que les individus sont dépouillés de leurs vie privée et de leurs libertés. Pendant que ce transfert de pouvoir s’opère, les médias encouragent chacun au matérialisme, à la consommation et à l’assouvissement de tous leurs désirs. Fractionné en croyances et en idéologies, le monde se fait la guerre à lui-même.

 

Nous sommes à un moment important de notre évolution. Le moment où l’Humanité doit choisir entre la mort et la vie. Nous pouvons soit continuer comme nous le faisons et notre monde va s’effondrer, soit changer et créer un autre monde. Nous n’avons plus le temps de remettre au lendemain ce que nous pouvons faire aujourd’hui, de compter sur nos dirigeants pour nous sortir de cette mauvaise passe ou d’espérer un miracle qui nous évitera d’avoir à faire des efforts. Nous n’avons pas d’autre choix que de nous sortir par nous-même de la situation dans laquelle nous nous sommes placés.

 

Le Monde dans lequel nous vivons n’est pas différent de nous, nous sommes le Monde et le Monde est nous. Si nous voulons produire une transformation profonde de notre société, c’est nous-même qu’il faut changer. En nous changeant nous-même, nous changeons le Monde de manière profonde et durable.

Cette société violente et destructrice est le reflet du quotidien. Elle n’est possible que parce que les individus y prennent part et l’entretiennent. Le sommet de la pyramide s’appuie sur l’acceptation des individus pour exercer son pouvoir, sans quoi il n’en aurait aucun. Malgré l’apparent contrôle qu’ils peuvent avoir, c’est le peuple qui décide de la société dans laquelle il veut vivre.

 

Bien sûr, si le peuple est divisé, occupé ou ignorant, alors il est incapable de décider et l’on décide à sa place. Cependant, lorsque le peuple s’unit pour une juste cause alors il n’y a rien alors qui puisse s’y opposer, aucun lobby ni aucune armée; à la longue, la volonté du peuple est toujours victorieuse.

 

Face à la destruction du Monde, il est grand temps que le peuple s’unisse pour la plus grande de toutes les causes; celle de sa survie. Il n’y a pour cela besoin d’aucune autorité, d’aucun chef ni d’aucun gourou. Ils ont tous fait faillite. Que ce soient les gouvernements, les religions ou les idéologies, ils ont tous échoué à créer un monde de paix et de prospérité. Ils ne sont pas la solution mais plutôt la source du problème car ils divisent l’homme en croyances. Focalisés sur nos différences, nous gaspillons notre énergie à lutter contre nous-même. Il ne nous faut pas nous diviser, mais nous unir pour pouvoir transformer notre société.

Pour opérer ce changement profond dans notre société, il faut passer de l’état de spectateur, à celui d’acteur. Une participation qui se résumerait à supporter d’autres qui feraient le travail n’est pas la solution. Si l’on veut diriger la société dans une direction, il ne faut pas compter sur d’autres pour qu’ils le fassent à notre place, il faut le faire soi-même.

 

La société offre de nombreuses possibilités aux individus de décider quel monde ils souhaitent encourager à condition qu’ils fassent un petit effort. La consommation est sans doute l’exemple le plus simple. Grâce à votre pouvoir de consommateur, vous pouvez privilégier des entreprises respectueuses de l’environnent, de votre santé ou de certaines valeurs éthiques. Les entreprises étant dépendantes de votre argent, vous leur imposez votre volonté.

 

L’élément le plus important pour mettre en marche et diriger cette transformation c’est la connaissance. C’est sur cette connaissance que se basent les choix et le mode de vie qui en résulte. Lorsque les connaissances évoluent, les opinions et les choix s’en trouvent changés.

 

Le problème c’est que la société est pleine de certitudes, nous sommes tous sûrs de savoir et certains d’avoir raison. Cela nous paralyse terriblement. En réalité, derrière le conditionnement de la société et toutes les croyances, nous ne savons pas grand-chose. Si nous connaissions vraiment les conséquences de notre mode de vie, de la même manière que l’on sait que lorsqu’on met sa main dans le feu on se brûle, nous n’agirions pas ainsi.

 

Faire évoluer les connaissances humaines, tant sur le plan sociétal que spirituel peut permettre une prise de conscience, un changement dans la mentalité qui se répercutera dans notre société. Un esprit fortement conditionné, très attaché à des croyances et des idéologies aura besoin d’effectuer de profonds changements en soi afin de retrouver sa liberté. Un esprit sans arrêt occupé, une vie remplie par des petits riens, devra d’abord se nettoyer pour accomplir cette action.

 

Nous sommes déjà des millions à travailler pour transformer le Monde dans lequel nous vivons. Malgré une forte opposition de la part de ceux qui souhaitent garder leur emprise, chacun est libre et possède le pouvoir d’opérer cette transformation. Agir localement et s’investir à plusieurs dans des actions concrètes est à la porté de n’importe qui. C’est à vous de trouver ce qui est juste et ce que vous devez faire.

Partager cet article

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans ARTICLE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Yves Dagand
  • Yves Dagand
  • : municipal,politique,nature,chimirec,ecologie,porcieu amblagnieu,porcieu,38390
  • Contact

Recherche

Pages