Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 21:20

Le blog « Où va la CGT ? » diffuse le bilan du mouvement sur les retraites par les camarades de la CGT Goodyear

http:// www.cgt-goodyear-nord.fr/index.php?news/2010/11/23/722-lettres-ouvertes-aux-confederationset-

autres-syndicats

lettres ouvertes aux confédérations et autres syndicats

 

 

 

Aux confédérations syndicales…..

 

 La CGT Goodyear avait en septembre 2010 écris au secrétaire général de la CGT, mais cette fois-ci nous estimons que la responsabilité de l’échec (car il faut parler d’échec) de la lutte contre la réforme des retraites est clairement le fait d’une stratégie qui dès le départ à donné le tempo d’une lutte volontairement molle !!!!

 

La volonté de créer une intersyndicale, de se mettre autour d’une table commune pour établir un programme commun d’action, nous a déjà joué des tours, la politique de lutte de la CFDT est la plus déroutante et voir les secrétaires généraux de la CGT et CFDT  partageants la même vision de la forme de lutte à mener, cela ne faisait aucun doute sur la finalité de ce combat !!!!

 

Le mot combat est d’ailleurs fort pour qualifier se simulacre de résistance à la politique du gouvernement et du MEDEF, nous parlerions nous plutôt d’accord de méthode, entre ce que le gouvernement adore appeler « les partenaires sociaux », car le MEDEF et le gouvernement aiment parler de syndicalistes responsables, de partenariat, de dialogue social, alors que jamais le monde du travail n’a jamais connu autant de violences, d’agressions, de répressions, nous avons vaguement l’impression d’être vendus, trahis, mais pour quelles raisons ?????

 

La réforme sur les retraites est impopulaire, illogique, certes mais, depuis des années nous subissons, nous vivons une régression sans précédent, le ras le bol est total, il fallait donc appeler à une véritable action contre les attaques dont souffre le monde du travail, car la réforme des retraites n’est que la face visible de l’iceberg, en réalité les salariés sont en train de crever, ils ne souffrent plus, ils meurent !!!!

 

La CGT Goodyear comme d’autres syndicats CGT d’autres entreprises, ont fait entendre leurs voix dès le début, nous souhaitions une grève dur dès le départ, au lieu de cela, les centrales confédérales et d’autres, ont mis en place des journées de mobilisation étalées sur plusieurs mois, 7 jours de manifestations sur 6 mois, des manifestations le samedi sur demande de la CFDT et pourquoi pas un boycott des messes le dimanche sur demande de la CFTC ???

 

Vous ne mesurez pas l’impact négatif de cette lutte perdue d’avance du fait de vos positions confédérales, des milliers de salariés ont une impression légitime d’avoir été trahis, le gouvernement peut se contenter de cette situation, même si dans beaucoup d’endroit la colère couve et s’exprimera tôt ou tard, pourquoi ne pas avoir appelé à une grève reconductible interprofessionnelle le premier jour, en moins de 5 jours le gouvernement aurait plié, blocage des zones industrielles, des poumons économiques de notre pays, dès le premier jour et là, nous aurions gagné, c’est une certitude !!!!

 

Nous saluons le courage et la détermination des camarades de la pétrochimie, des cheminots et de beaucoup d’autres, mais nous ne saluons pas votre stratégie. Qu’est ce qui vous oblige à ne pas nous écouter ?????

 

Vous savez pertinemment que les manifestations dans les grandes villes ne feront jamais reculer quiconque, vous auriez dû appeler à une action dur et reconductible dès le départ, vous avez commencé à parler (sur le bout des lèvres) de grèves reconductibles au moment ou les salariés grévistes s’épuiser et vous le saviez !!!!

 

Nous vous avons vu sur une chaine du service public un soir face à PARISOT et ESTROSI, les propos tenus ce soir là par le patron de la CFDT ne nous a pas surpris, il a affirmé que la CFDT n’avait jamais pensé à une grève dur, que la CFDT condamnait les blocages, que la CFDT n’avait pas pour objectif et slogan de demander le retrait de la réforme, de même, la CGT ,n’a jamais affirmé qu’elle demandait le retrait total de cette réforme, bref, nous avions entre nous la base et vous les confédérations des objectifs totalement différents.

 

La patronne du MEDEF a même réussi ce soir là, à obtenir la programmation d’une réunion avec la CFDT en direct sur France2  et une réunion sur quoi, l’emploi des jeunes !!!!

Elle venait d’obtenir tout simplement la validation de la réforme des retraites, une négociation sur l’emploi des jeunes et des séniors et tranquillement, sans aucun scrupule la CFDT venait d’acter cette réforme en ouvrant une négociation sur les jeunes et les séniors dans le cadre de la réforme des retraites !!!!

 

Mais ou allons nous, le MEDEF jubile, il se permet même de parler d’actes honteux quand des salariés bloquent une zone ou une entreprise, mais les actes honteux ne sont ils pas ceux qui visent à licencier des milliers de salariés, de voir qu’un groupe comme MOLEX se tire et laisse le PSE et les salaires à la charge des contribuables Français et tout cela sans impunité.

 

PARISOT dit : « est-ce que vous cautionnez les propos du responsable CGT total qui parle de rafle quand les forces de l’ordre interviennent » réponse « bien évidement que non je ne cautionne pas » voici la réponse du secrétaire général de la CGT et celui de la CFDT de dire « je peux faire une précision, la CFDT lève les blocages ….. » .

 

A voir ce spectacle, nous affirmons que le monde du travail va très mal et que si il ne réagit pas par la base, il est condamné, l’attitude arrogante du MEDEF et du gouvernement lors de ce direct démontre qu’ils se sentent à l’abris d’un appel à un conflit dur et illimité par les confédérations, mais quand les patrons détruisent des vies de familles pour permettre aux actionnaires de se faire un maximum de fric, pas un seul mot du MEDEF et ce gouvernement qui fait semblant de durcir le ton contre les dirigeants de MOLEX tout ceci n’est que du vent, pendant ce temps là, des milliers de gens souffrent, la France du travail crève, un jour ca va finir par exploser et ce jour là, les confédérations auront une part de responsabilité, car les syndicats doivent permettre aux salariés de s’exprimer non pas dans des manifs, mais dans des mouvements forts rassemblant toute cette souffrance au même moment, au lieu de cela la colère n’est pas entendue, elle est étouffée par des mouvements de forme qui donnent bonne conscience à certains, mais qui ne changent rien aux situations dramatiques vécues par ceux qui sont victimes d’un acharnement total d’une bande de voyous appelés dirigeants et actionnaires.

 

A quoi servent donc des intersyndicales qui nous mènent à l’échec systématiquement, si ce n’est pouvoir ensuite vous rejeter la faute de l’échec de résultat ????

 

Faut-il voir dans vos comportements à vouloir freiner au maximum les luttes plus durs, une obligation de résultat face au gouvernement ???

 

Nous regardons cela de notre usine à Amiens en PICARDIE, et cela nous écœure, nous désole, nous sommes élus CGT et fiers de l’être, car les valeurs du VRAI syndicalisme sont les plus belles, porteuses d’espoir et de réussites, de luttes et de combats pour gagner des avancées sociales, ce dont vous avez oublié l’essentiel, les actions depuis quelques années ressemblent à des compromis, des luttes pour montrer que vous êtes encore là, du faire semblant, pendant ce temps les autres, ceux qui nous méprisent eux ne font pas semblant, ils tapent dur, ils ferment des centaines d’usines, mettent des milliers de salariés dans la précarité et dans la rue, des enfants sans avenir, que va-t-il falloir pour qu’un jour, vous agissiez vraiment et arrêtez de faire semblant en écoutant la base???

 

L’explosion sociale arrivera c’est une certitude, trop de Français disent en avoir ras le bol, d’être à bout et c’est justement aux syndicats d’agir pour coordonner toute cette monté de colère et exiger de nouveaux droits pour les salariés, l’arrêt des licenciements dans des entreprises qui font la fortune de dirigeants et actionnaires, de remettre en place ce MEDEF arrogant et  ce gouvernement qui est l'ennemi du monde du travail !!!!

 

Cette lettre n’a pas pour but d’alimenter une polémique, elle vient d’un syndicat qui depuis 3 ans lutte contre une multinationale aux cotés de salariés motivés et déterminés, nous sommes déçus mais hélas non surpris de la situation, depuis trop d’années les centrales syndicales ce sont détournées de leurs rôles,  nous sommes de plus en plus nombreux à dénoncer les dérives du « dialogue social entre partenaires sociaux » il n’y a pas de partenaires, juste d’un coté des dirigeants et de l’autres des syndicats, le mot partenaire n’a pas de place dans le syndicalisme, mais il implique comme nous le vivons en ce moment des compromis, des accords, bref, les confédérations doivent réagir !!!

 

Il faut revenir aux fondements du syndicalisme et vite……….

 

LE SYNDICAT CGT GOODYEAR AMIENS USINE NORD



Partager cet article

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans SYNDICALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Yves Dagand
  • Yves Dagand
  • : municipal,politique,nature,chimirec,ecologie,porcieu amblagnieu,porcieu,38390
  • Contact

Recherche

Pages