Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 14:11

   

LICENCIEMENTS ET INSTABILITE SOCIALE PERMANENTE.

 

En Allemagne :

 

Deutsche Post a été transformée en société anonyme en 1996 entrainant une

modification de la convention collective régissant les salariés. A la baisse

évidemment. En 2000 l’ouverture du capital (32%) a eu lieu. Depuis, Deutsche

Post a perdu 27% de sa valeur et près de 100 000 emplois!!! Aujourd’hui, les

patrons allemands engagent un démantèlement complet de la Poste allemande.

Après avoir détenu 51% du capital des services financiers (PostBank), les

patrons de La Deutsche Post ont décidé de la vendre à la Dresner Bank et à la

Commerzbank !! Avec bien entendu la suppression de plus de la moitié des

effectifs !! Voilà à quoi sert une « ouverture de capital ». C’est la conséquence

de résultats en baisse de 17% en 2007. Et pourtant, la privatisation devait

« donner les moyens de l’expansion de La Poste Allemande»… Air déjà

connu !. Parallèlement, le deuxième groupe privé d’acheminement et de

distribution du courrier présent en Allemagne « Pin AG » vient de faire faillite

entrainant 10 000 licenciements ! Enfin, pour couronner le tout, il faut savoir

que les salariés de la Deutsche Post n’ont pas de salaire minimum…

 

Aux Pays bas :

 

Après avoir été privatisée, la poste hollandaise a racheté TNT en 1996 et

s’appelle désormais TNT Post Group diversifiant ses activités puisque les

activités postales ne représentent plus que 40% de la multinationale. Au gré des résultats et des profits, les actionnaires ont dès 2006 cherché à se séparer des activités « fret » (30% du « groupe ») et ont vendu la division logistique à un fond américain (« Appolo Management »). Comme chacun peut s’en douter, à chaque vente ou achat, ce sont des charrettes de licenciements qui s’organisent.

TNT post Group est l’exemple type de l’instabilité sociale permanente, de

conditions de travail dégueulasses, de salaires très bas, de précarité et de

licenciements massifs. D’ailleurs, les patrons de TNT ont porté plainte contre le

gouvernement qui veut définir un salaire minimum dans les activités postales sur son territoire. Les patrons français semblent fascinés par cet exemple anti-social au point de faire un « accord de partenariat » de janvier 2007 à 2012 avec

TNT pour le transport de colis express à l’international!!

 

 

En Angleterre :

 

Une catastrophe pour tous !

La poste anglaise est une société anonyme détenue par l’état… Elle a presque

fait faillite en 2002, s’appelant alors « Consignia ». En 2002, elle est redevenue

la « Royal Mail » et sa restructuration a couté 3 milliards d’euros aux

contribuables anglais et…la suppression de 30 000 emplois ! Encore plus fort…

En 2006, l’Angleterre a permis à tous les opérateurs postaux et les

multinationales de s’implanter sur le territoire. Les multinationales se sont

partagées la collecte et l’acheminement dans les dépôts de 20% du courrier (le

courrier des plus grandes entreprises) laissant la distribution finale du courrier

(les facteurs) à la « Royal Mail ». Ce qui entraine la situation financière très

difficile de la « Royal Mail » aujourd’hui. En effet, la « Royal Mail » a menacé

de ne plus distribuer le courrier tous les jours si le prix de l’affranchissement

n’augmentait pas pour….le particulier. Le prix de l’affranchissement a baissé

pour les entreprises et elle a augmenté de 40% pour le particulier.

A cela s’ajoute la fermeture de plus de 250 bureaux de poste en 2007 (soit 17%

du réseau) et la faillite des fonds de pension (retraite des postiers anglais) à qui il manque 5 milliards de livres. Voilà donc un « bon bilan » de l’ouverture du capital..

 

 

Au Danemark et en Suède

 

Le 1er avril 2008, la poste suédoise et danoise ont prévu…de fusionner ! Ce sont 2 sociétés anonymes dont l’une (la danoise) est détenue aussi par un fond

anglais (CVC Capital Partners) qui est aussi bien présent dans les réfrigérateurs que dans les appâts de pêche !. Il faut rappeler que la société anonyme « Post Danemark) avait déjà fusionné avec La Poste belge, il y a 2 ans… ce qui a entrainé la suppression de 477 bureaux en 2 ans, la suppression de 20% des emplois et le recours massif à l’intérim.

 

http://www.sudptt44.org/e107_files/public/1217412610_1_FT0_page3.pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans ARTICLE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Yves Dagand
  • Yves Dagand
  • : municipal,politique,nature,chimirec,ecologie,porcieu amblagnieu,porcieu,38390
  • Contact

Recherche

Pages