Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 18:20

Cyber@ction 453 : sauvons les apiculteurs

La cyber @ction est signable en ligne


http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/droit-cultiver-sans-ogm-409.html

Le vendredi 6 janvier, les Faucheurs Volontaires ont participé, au côté des apiculteurs, à l’occupation symbolique d’un site de sélection de semences de maïs appartenant à Monsanto sur la commune de Monbéqui (82), pour dire leur colère et leur inquiétude devant le risque de reprise des culture de maïs génétiquement modifié (Mon 810) à la suite de la suspension du moratoire qui en interdisait la culture. Après le jugement du 6 septembre dernier de la Cour de Justice de l'Union Européenne, les pollens et les miels contenant du pollen de maïs MON 810 sont interdits à la consommation humaine. Si les cultures reprennent, les apiculteurs français n’auront plus le droit de vendre les produits de leurs ruches. C’est déjà le cas pour les miels espagnols, roumains, argentins, chinois, …!

Les promesses d’interdiction du président de la république et des ministres concernés ne sont pas plus de nature à nous rassurer que le rendez-vous obtenu pour le 13 janvier au cours de cette occupation. Au cours des trois RV précédents, les mêmes interlocuteurs semblent redécouvrir la faisabilité de la solution qu’on leur propose : la loi de 2008 garantit « le droit de cultiver avec ou sans OGM », avec respect des productions préexistantes. Le gouvernement peut donc prendre sans délai un arrêté d’interdiction de culture, de cession et de circulation des semences OGM pour respecter le droit des apiculteurs ; arrêté qui peut difficilement être invalidé, contrairement à un éventuel nouveau moratoire.
La délégation (Conf, UNAF, Faucheurs Volontaires) ne sera entendue que si elle peut s’appuyer sur un large mouvement d’opinion à travers l'actionci-dessous, pour laquelle il faudrait un maximum de signatures avant le vendredi 13 janvier à midi. Elle sera ouverte jusqu’à satisfaction de notre revendication.

Merci de votre mobilisation pour faire suivre cette action dans vos réseaux respectifs.

Alain Uguen
Association Cyber @cteurs

COMMENT AGIR ?

Sur le site :
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/droit-cultiver-sans-ogm-409.html

Par courrier électronique :
1- Copiez LE TEXTE À ENVOYER ci-dessous entre les ############
2- Ouvrez un nouveau message et collez le texte
3- Signez le : prénom, nom, adresse, ville
4- Rajouter l'objet de votre choix :le droit de cultiver sans OGM
5- Adressez votre message aux adresses suivantes :
cyberacteurs@wanadoo.fr
marie-claire.daveu@developpement-durable.gouv.fr
Bruno.le-maire@agriculture.gouv.fr

Cliquer ici :
<mailto:cyberacteurs@wanadoo.fr;marie-claire.daveu@developpement-durable.gouv.fr;Bruno.le-maire@agriculture.gouv.fr>

ou ici selon votre logiciel de messagerie
<mailto:cyberacteurs@wanadoo.fr,Bruno.le-maire@agriculture.gouv.fr,marie-claire.daveu@developpement-durable.gouv.fr>
Vérifiez que les 3 adresses apparaissent bien


6- Envoyez le message

Par cette action, vous ferez connaître votre opinion aux Ministres de l'Agriculture et de l'Environnement et à Cyber @cteurs pour nous permettre d'évaluer l'impact de cette action.

############

Prénom, Nom
Profession :
Adresse :
Localité :
Pays :

Monsieur le Président de la République,
Madame la ministre de l’Environnement,,
Monsieur le ministre de l’Agriculture,

Après le jugement du 6 septembre dernier de la Cour de Justice de l'Union Européenne, les pollens et les miels contenant du pollen de maïs MON 810 sont interdits à la consommation humaine. A la suite de la suspension du moratoire par le Conseil d’Etat, sa culture n’est plus interdite.
La loi de 2008 garantit « le droit de cultiver avec ou sans OGM », dans le respect des productions préexistantes.
Si les cultures reprennent, les apiculteurs français n’auront plus le droit de vendre les produits de leurs ruches. Leur droit et la loi sont donc bafoués.
Le gouvernement peut donc prendre sans délai un arrêté d’interdiction de culture, de cession et de circulation des semences OGM, seule mesure permettant de respecter le droit des apiculteurs à produire sans OGM et à vendre leurs récoltes sans risque d’invalidation immédiate par le Conseil d’Etat.
Vos promesses publiques d’interdiction doivent enfin être tenues.
La rencontre du 13 janvier entre les apiculteurs et les ministères de l’environnement et de l’agriculture doit être l’occasion d’annoncer cette décision.
Je serais attentif à la décision et à l’application de cette mesure et saurais en tirer les conséquences lors des prochaines échéances électorales.
Veuillez recevoir, madame, messieurs, l’expression de mes salutations
############

Partager cet article

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans PETITION EN LIGNE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Yves Dagand
  • Yves Dagand
  • : municipal,politique,nature,chimirec,ecologie,porcieu amblagnieu,porcieu,38390
  • Contact

Recherche

Pages