Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 23:36

Le 30 juillet, les activistes du mouvement antifasciste Maxime Solopov et Alexeï Gasparov ont été arrêtés à Moscou sans aucune

accusation. Maxime et Alexeï sont connus pour être les porte-parole d’un mouvement de jeunes en plein essor contre les actes de violence nazie ; ils ont participé activement ces dernières années à la mise en lumière des liens qui existent entre les structures étatiques, la police et l’extrême droite en Russie. Leur arrestation fait suite à une série d’événements dramatiques qui se sont déroulés en juillet dans le cadre de la lutte contre la destruction de la forêt de Khimki, non loin de Moscou.

 

Les représentants du monde des affaires et l’administration locale ayant un intérêt à voir la forêt abattue pour faire construire une autoroute reliant Moscou à Saint-Pétersbourg un projet d’une valeur de plusieurs millions ils ont lancé une campagne violente et de grande ampleur contre les groupes d’initiative de la ville et les militants écologistes. Le 23 juillet,

des collaborateurs d’agences de sécurité privées et un groupe de supporters de football d’extrême-droite engagé par une entreprise de construction ont brutalement donné l’assaut à un camp de protestation pacifiste, et ce, sous le regard passif de la police. Dans la semaine qui a suivi le 26 juillet, les attaques contre les manifestants ont continué alors que les travaux de déforestation avançaient toujours un peu plus chaque jour. La forêt de Khimki un est des plus grands espaces verts à

proximité directe de Moscou.

 

Le 28 juillet, un groupe de près de 400 militants antifascistes radicaux a mené une action symbolique pour dénoncer les

débordements des hommes d’affaires, de la police et des nazis. Des pétards ont été lancés contre un bâtiment de l’administration de la ville de Khimki, qui porte directement la responsabilité des événements qui ont lieu autour de la forêt.

L’action a été menée en une minute montre en main et la police n’a pas pu réagir ni arrêter qui que ce soit. Malgré l’absence totale de données quant à l’identité des participants à l’action, au bout de 24 heures la police a procédé à des perquisitions et à des arrestations de personnes dont la seule faute est de maintenir publiquement des positions antifascistes et anticapitalistes. Connaissant les méthodes de travail de la police et des services spéciaux russes, il ne fait aucun doute que

dans l’affaire en cours, l’utilisation de moyens de pression physique et psychologique, voire de la torture, n’est pas à exclure.

 

Signez la pétition de soutien :

 

www.mesopinions.com/En-Russie--pendant-que-la-foret-brule-ses-defenseurs-sont-arretes--petition-petitions-2d56023ed18dac5b1c13933f1256bf72.html

Partager cet article

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans PETITION EN LIGNE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Yves Dagand
  • Yves Dagand
  • : municipal,politique,nature,chimirec,ecologie,porcieu amblagnieu,porcieu,38390
  • Contact

Recherche

Pages