Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 20:43

Mediapart lance un blog pour recueillir les témoignages des salariés du nucléaire. 

 

Ce site d'information et d'investigation indépendant, nous a informé

du lancement d'un blog collectif de témoignages de personnes travaillant dans le nucléaire.

C'est une initiative intéressante pour nous qui militons depuis toujours pour la transparence et le droit à la parole des travailleurs qui assurent quotidiennement la sûreté nucléaire, droit d'expression qui est systématiquement remis en cause par les entreprises.

 

L’objectif de ce blog n’est pas de se prononcer pour ou contre la filière nucléaire, mais de faire émerger d’éventuels dysfonctionnements pour les corriger et éviter qu’ils ne se transforment en catastrophes..

 

Avec la prudence nécessaire, faites-en bon usage !

 

Pour en savoir plus ou pour témoigner :

 

http://blogs.mediapart.fr/edition/jetravaille-dans-le-nucleaire

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans SYNDICALE
commenter cet article
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 22:28

Un nettoyeur du net, c’est quoi ?

En effet, le principe est simple. Votre entreprise ou vous mêmes avez, indirectement ou pas, laissé sur le web des traces que vous regrettez aujourd’hui. Des photos sur Facebook, des articles de news relatant votre condamnation dans une affaire pas très claire, des avis de consommateurs très négatifs pour votre entreprise, etc.

 

Le rôle du nettoyeur du net est de vous rendre votre virginité, principalement sur la première page de Google, puisque celle-ci devient quasiment la carte de visite de chacun d’entre nous.

 

Et puis globalement, dîtes vous qu’une réputation, ça se construit, plutôt que de se nettoyer. Un « nettoyeur » ne fait que mettre la crasse sous le tapis.

Les statistiques générales du blog MOIS DE OCTOBRE 2011

Date de création : 29/02/2008
Pages vues : 1073
Visites : 1484
Journée record : 28/03/2011 (287 Pages vues)
Mois record : 03/2011 (2700 Pages vues)


MERCI A TOUS MES VISITEURS, VOUS POUVEZ CONTINUER A ALLER SUR MON BLOG POUR AVOIR D'AUTRES INFORMATIONS .

FONCTIONNEMENT DU BLOG :

 

Des articles sont ajoutés régulièrement. Vous pouvez les consulter :

  • un peu à la manière d'un ''menu déroulant'', au centre de la page, du dernier publié, au plus ancien, (en allant à la page suivante en bas de chacune).

  • En cliquant sur l'une des catégories suivante (à droite de l'écran):

    • MUNICIPAL
      SYNDICALE
      PETITION EN LIGNE
      Etc.

Vous pouvez ajouter un commentaire à un article (en cliquant sur ''ajouter un commentaire'').

La catégorie ''courrier des lecteurs'' vous permet de témoigner, de donner votre avis sur un sujet, de transmettre vos expériences, vos idées...

Enfin, vous êtes en lutte, envoyez nous les infos à : yvesdagandlcr01laposte.net

Nous les publierons.

Pour recevoir la liste des derniers articles, les statistiques, et autres, abonnez vous à la Newsletter.

Repost 0
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 22:23
Leur dette, nous ne la paierons pas ! par Solidairesnational
Clip de 4 minutes réalisé par l'Union syndicale Solidaires dans le cadre le l'émission tv "Expression directe". http://www.solidaires.org
Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans SYNDICALE
commenter cet article
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 10:41

 Vue sur le site

Résistances électriques et gazières

http://reg.reseau-ipam.org/index.php

 

En ce mois d’octobre 2011, la grave crise économique et financière s’est encore approfondie en Europe. En France, le cap des 4 millions de chômeurs a été franchi ; le pouvoir d'achat, la santé, le logement, l'école, la pauvreté et la précarité : c'est de pire en pire. C’est dans ce contexte qu’a eu lieu la « primaire citoyenne », organisée par le PS et le PRG. Une primaire citoyenne où la question de l’énergie a été mise en avant par une des candidats comme un des thèmes centraux des débats.  

 

 

Et là, surprise ! De quoi s'agissait-il ? De la lutte contre le libéralisme ravageur et les privatisations mis en œuvre par l'actuel président de  la République  avec pour conséquences les fortes hausses de factures de gaz et d’électricité, la précarité énergétique, la dégradation du service public ? De la lutte contre le réchauffement climatique dû à la production de C02, dont les effets sont tellement destructeurs pour la planète et ses habitants (300 000 morts par an en moyenne selon l'ONU) ? Eh bien non ! Cette candidate a mis en avant un nouveau dogme, celui des antinucléaires et du parti écologiste : il faut sortir du nucléaire. Comme tous les dogmes c'est une vérité première, une vérité révélée, sans études des conséquences, sans évaluation de différentes solutions, sans débat sérieux et choix démocratique. Et voici que ce dogme, qui concerne l'énergie, se transforme en diktat politique unilatéral alors que les citoyens, les classes populaires et les classes moyennes, paient la crise de plus en plus cher et veulent en finir avec le pouvoir en place, ce qui nécessite l'union et le rassemblement pour le vrai changement.  

 

Fort heureusement, le candidat qui s'est engagé, s'il est élu, à ouvrir un grand débat public, a été choisi. Ouf ! Nous nous réjouissons de ce futur grand débat démocratique sur l'énergie. Mais pas de chèque en blanc, soyons vigilants et actifs !

 

Car, notamment, pour satisfaire ce dogme de « sortir du nucléaire », certains tentent d'imposer un modèle de société antagonique au nôtre. Ainsi, une certaine association digne du nom de Nyaquawatt propose de transformer la France en réserve Amish (1), modèle de société d'austérité, de restrictions, de repli sur soi et d’enfermement vis-à-vis des non-Amish et du monde. Inacceptable, insoutenable et incohérent, tant sur le plan social, économique que sur le plan des valeurs !

 

Pendant ce temps, les mauvais coups et la casse continuent : volonté de (GDF) Suez d'augmenter quand même ses tarifs gaz juste avant l'hiver, tentative pour lancer les prémices de la privatisation d'Areva par la filialisation de ses mines, etc. Tout ceci au détriment des citoyens, des entreprises et de l’intérêt général ! Ne laissons pas faire !

 

Sans langue de bois, vous trouverez aussi sur notre site, les documents, les éléments détaillés et les réactions sur ces questions et sur ce qui se passe, en France, dans le monde électrique et gazier où le libéralisme ne cesse d’engendrer des risques et de cumuler des résultats calamiteux.

 

Consultez notre rubrique Actualités, novembre 2011, sur le site de REG

http://reg.reseau-ipam.org/

 



Résistances électriques et gazières

----

(1) Amish : secte américaine d’origine protestante, installée dans plusieurs Etats.

 

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans ARTICLE
commenter cet article
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 10:12

Aprochim "filiale de Chimirec en Mayenne" et la cabinet AXE : Petits arrangements entre amis.....

 

 

Nous rappelons juste que c'est ce même cabinet AXE qui a fait l'étude faune flore lors de l'enquête publique à Bouvesse-Quirieu concernant l'implanation de CHIMIREC.... A méditer !!!!

Pour lire la suite cliquez ici

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans CHIMIREC NON MERCI
commenter cet article
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 11:33

Pour informations
Si vivre c'est être actif alors pour y arriver faut se bouger ...à faire passer...



 
Chers amis en Europe,

Le scandaleux plan de sauvetage financier pour la Grèce, rédigé par les banquiers, va renflouer gratuitement les banques et les spéculateurs grâce à l'argent des contribuables et laisser la Grèce à sec. Nos ministres des finances se réunissent dans 3 jours, envoyons-leur un immense appel pour qu'ils revoient leur copie et reviennent avec un plan qui renfloue la Grèce, pas les banques:


C'est incroyable, ils sont en train de recommencer. Nos gouvernements offrent gratuitement encore plus d'argent des contribuables aux banques!Il est absolument nécessaire de renflouer la Grèce afin de sauver la Grèce, sauver l'Europe et sauver l'euro. Mais l'actuel plan de sauvetage financier prévoie que nous, les contribuables, renflouions les banques à hauteur de 90% de leurs placements hasardeux. Les Grecs ne reçoivent pas un centime, et nous donnons d'énormes montants aux riches banquiers. Pire encore, près de 30% de notre argent ira aux spéculateurs qui vont faire d'énormes profits en spéculant sur le sauvetage financier!
Comment nos gouvernements ont-ils pu rédiger un plan de sauvetage qui renfloue les banques et les spéculateurs, sans rien donner à la Grèce? Réponse: ils ont en fait demandé aux banquiers de rédiger cet accord. Nos ministres des finances se réunissent dans 3 jours pour se prononcer sur ce plan, envoyons-leur ainsi qu'à nos parlements un immense appel pour qu'ils revoient leur copie et renflouent la Grèce et non pas les banques:

http://www.avaaz.org/fr/eu_people_vs_banks_fr/?vl

 

Alors que partout l'argent se fait rare et que nos systèmes d'aides sociales les plus essentielles subissent des coupes drastiques, nos gouvernements cèdent à la pression des puissants lobbies de la finance. Mais ils affirment qu'ils s'inquiètent du fait que certaines banques ne peuvent pas absorber la perte de leurs investissements grecs et feront faillite si elles ne sont pas renflouées. Or, lorsqu'en cas de problème on demande à une banque de nous aider, ce n'est pas gratuitement qu'elle le fait: elle nous donne un prêt ou un placement. Aujourd'hui, les banques sont en difficulté et viennent nous voir, pourquoi devrions-nous les traiter différemment? Au lieu de dilapider l'argent, devenons actionnaires ou faisons des placements dans les banques, et demandons-leur de nous rembourser l'argent du contribuable à un taux d'intérêt raisonnable!

 

C'est ce qu'ont fait Gordon Brown au Royaume-Uni et Barack Obama aux Etats-Unis quand les banques étaient menacées de faillite. Ils ne les ont pas renflouées gratuitement, ils ont investi dans ces banques avec des actions et placements. Et seulement un an après, les contribuables ont tiré profit de cet accord! Le plan proposé est de la corruption pure et simple. Il n'y a aucun argument en faveur de l'intérêt général pour justifier le fait de donner aux banques et aux spéculateurs ces sommes astronomiques, et il y a au contraire toutes les raisons du monde à essayer de protéger les finances publiques. Au lieu de dilapider cet argent, nous pouvons l'utiliser pour investir en Grèce et dans les capacités de nos propres sociétés à se reconstruire et à se remettre de la crise financière. Il est temps pour nos responsables politiques d'arrêter de se cacher derrière des accords complexes rédigés par les banquiers. La partie est terminée, disons-leur "non" à
ce plan de sauvetage scandaleux et demandons-leur de revenir avec quelque chose de raisonnable:

http://www.avaaz.org/fr/eu_people_vs_banks_fr/?vl

 

Beaucoup trop souvent, l'avenir économique de nos sociétés et les possibilités offertes à nos enfants sont décidés en secret par des acteurs corrompus qui recherchent le profit et non l'intérêt des citoyens. C'est encore le cas aujourd'hui. Les banquiers, ainsi que les politiciens qu'ils contrôlent, pensent que tout ceci est trop compliqué pour que nous puissions comprendre ou même nous y intéresser. Montrons-leur combien ils ont tort.
Avec espoir,Alex, Iain, Antonia, Emma, Alice, Ricken, Maria Paz, Pascal et toute l'équipe d'AvaazPlus d'informations:Face à la crise, les banques européennes veulent se renflouer (La Croix)

 

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Economie/Face-a-la-crise-les-banques-europeennes-veulent-se-renflouer-_EP_-2011-09-19-712983

 

Athènes attend le verdict de la troïka (Le NouvelObs)http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/economie/20110929.REU7541/athenes-attend-le-verdict-de-la-troika.html
Pourquoi les Anglo-Saxons veulent-ils réformer leurs banques ?

(Le Monde)

 

http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/09/23/pourquoi-les-anglo-saxons-reforment-ils-leur-systeme-bancaire_1575786_3234.html

 

Grèce, questions sur une interminable crise (Le Point)

 

http://www.lepoint.fr/economie/grece-questions-sur-une-interminable-crise-20-09-2011-1375357_28.php

La Grèce annonce de nouvelles économies (Le Figaro)

 

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/09/18/04016-20110918ARTFIG00244-la-grece-annonce-de-nouvelles-economies.php

 

L’État au secours des banques? (JDD)

 

http://www.lejdd.fr/Economie/Actualite/L-Etat-serait-il-en-train-de-concevoir-un-plan-de-sauvetage-des-banques-395057/?from=cover
----------------------------------



Soutenez le mouvement Avaaz!

Nous sommes entièrement financés par les dons et nous ne recevons aucune subvention de la part de gouvernements ou d'entreprises. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible.

Avaaz est un réseau citoyen mondial de 9 millions de membres qui mène des campagnes visant à ce que les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales. ("Avaaz" signifie "voix" dans de nombreuses langues). Nos membres sont issus de tous les pays du monde; notre équipe est répartie sur 13 pays et 4 continents et travaille dans 14 langues.

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans SITE
commenter cet article
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 10:57



www.fondation-copernic.org

Nous avons besoin de votre soutien : adhérez ou faites un don en ligne

Cher-e-s ami-e-s,

Après avoir entendu Pierre Khalfa, co-président de la Fondation Copernic, sur France Inter deux fois cette semaine :

- Dans l'émission "Service public" du mardi 25 octobre 2011, "L'Europe veut-elle la peau de nos services publics ?" (http://www.franceinter.fr/emission-service-public-l-europe-veut-elle-la-peau-de-nos-services-publics)
- Invité du journal de 13h le jeudi 27 octobre 2011 (http://www.franceinter.fr/content-inter-treize-invite)

Vous pourrez regarder Willy Pelletier, coordinateur général de la Fondation Copernic, sur Public Sénat :

- Dans l'émission "Le Débat" de Benoît Duquesne, pour un "Bilan de la Révision Générale des Politiques Publiques", avec Jean-Jacques Hyest, sénateur UMP, ancien président de la commission des lois, Agnès Verdier-Molinié, directrice de la Fondation Ifrap, Didier Guillaume, vice-président PS du Sénat.

Voici les dates et horaires de diffusion de l'émission sur Public Sénat :
samedi 29 octobre à 23h
dimanche 30 octobre à 19h
lundi 31 octobre à 18h
dimanche 6 novembre à 10h


Bonne écoute,

Pour la Fondation Copernic,
Claire Le Strat

Repost 0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 10:44

Bonjour,

 

 

Signez et faites signer l'Appel.


 

La priorité aussi est de construire partout des collectifs locaux larges et unitaires. Sachez qu'il y au niveau du collectif national une liste plurielle d'intervenant(e)s qui peuvent être sollicités pour les meetings, les débats.

 

Tout est sur le site dont l'adresse est cité dans l'Appel. Cette campagne va être un outil essentiel dans la lutte contre les politiques d'austérité imposées au nom de la dette illégitime. Solidaires doit s'engager fortement dans cette bataille.


 
Le lancement de l’appel, avec l’aide de Médiapart, a été un succès. Plus de 6000 signatures en moins de 24h. Mais il ne faut pas en rester là ! Il faut faire au maximum circuler l’appel en interne et en externe - listes, sites, réseaux sociaux… (ci-après, le communiqué d’Attac hier, annonçant la conférence de presse de la semaine prochaine).

 
Point important : Nous bénéficions d’un outil très pratique de pétition, facile à intégrer depuis n’importe quel site, et qui centralise les signatures. La manip est très simple (c’est comme insérer une vidéo).

 
Si vous pouviez faire en sorte que l’appel soit relayé voir intégré sur les sites de vos organisations, ce serait super pour sa visibilité !

 
N’hésitez pas à me demander comment faire si nécessaire.

 

 



Lancement de l'audit citoyen de la dette publique




Aujourd'hui 26 octobre, le Collectif national pour un audit citoyen de la dette publique publie son appel constitutif. Il invite tous les citoyens à signer cet appel et à s'engager dans la démarche de l'audit citoyen pour que la dette publique fasse enfin l'objet d'un vrai débat démocratique, au plan local, national et européen. Le Collectif pour un audit citoyen est composé d'une vingtaine d'organisations syndicales et associatives, et soutenu par plusieurs formations politiques. Il tiendra une conférence de presse à Nice, le 2 novembre à 12h, lors de l'alter-forum qui précèdera et contestera le G20.

Pour signer l'appel :
http://www.audit-citoyen.org/



   Appel pour un audit citoyen de la dette publique




Écoles, hôpitaux, hébergement d'urgence… Retraites, chômage, culture, environnement... nous vivons tous au quotidien l'austérité budgétaire et le pire est à venir. « Nous vivons au-dessus de nos moyens », telle est la rengaine que l'on nous ressasse dans les grands médias. Maintenant « il faut rembourser la dette », nous répète-t-on matin et soir. « On n’a pas le choix, il faut rassurer les marchés financiers, sauver la bonne réputation, le triple A de la France ».

Nous refusons ces discours culpabilisateurs. Nous ne voulons pas assister en spectateurs à la remise en cause de tout ce qui rendait encore vivables nos sociétés, en France et en Europe. Avons-nous trop dépensé pour l’école et la santé, ou bien les cadeaux fiscaux et sociaux depuis 20 ans ont-ils asséché les budgets ? Cette dette a-t-elle été tout entière contractée dans l'intérêt général, ou bien peut-elle être considérée en partie comme illégitime ? Qui détient ses titres et profite de l'austérité ? Pourquoi les États sont-il obligés de s'endetter auprès des marchés financiers et des banques, alors que celles-ci peuvent emprunter directement et pour moins cher à la Banque centrale européenne ?

Nous refusons que ces questions soient évacuées ou traitées dans notre dos par les experts officiels sous influence des lobbies économiques et financiers. Nous voulons y répondre nous-mêmes dans le cadre d'un vaste débat démocratique qui décidera de notre avenir commun.

En fin de compte, ne sommes-nous plus que des jouets entre les mains des actionnaires, des spéculateurs et des créanciers, ou bien encore des citoyens, capables de délibérer ensemble de notre avenir ?

Nous nous mobilisons dans nos villes, nos quartiers, nos villages, nos lieux de travail, en lançant un vaste audit citoyen de la dette publique. Nous créons au plan national et local des collectifs pour un audit citoyen, avec nos syndicats et associations, avec des experts indépendants, avec nos collègues, nos voisins et concitoyens. Nous allons prendre en main nos affaires, pour que revive la démocratie.

Premiers signataires :

Marie-Laurence Bertrand (CGT), Jean-Claude Chailley (Résistance sociale), Annick Coupé (Union syndicale Solidaires), Thomas Coutrot (Attac), Pascal Franchet (CADTM), Laurent Gathier (Union SNUI-Sud Trésor Solidaires), Bernadette Groison (FSU), Pierre Khalfa (Fondation Copernic), Jean-François Largillière (Sud BPCE), Philippe Légé (Économistes atterrés), Alain Marcu (Agir contre le Chômage !), Gus Massiah (Aitec), Franck Pupunat (Utopia), Michel Rousseau (Marches européennes), Maya Surduts (Collectif national pour les droits des femmes), Pierre Tartakowsky (Ligue des droits de l'Homme), Patricia Tejas (Fédération des Finances CGT), Bernard Teper (Réseau Education Populaire), Patrick Viveret (Collectif Richesse)

et Philippe Askénazy (économiste), Geneviève Azam (économiste), Étienne Balibar (philosophe), Frédéric Boccara (économiste), Alain Caillé (sociologue), François Chesnais (économiste), Benjamin Coriat (économiste), Cédric Durand (économiste), David Flacher (économiste), Susan George (écrivain), Jean-Marie Harribey (économiste), Michel Husson (économiste), Stéphane Hessel (écrivain), Esther Jeffers (économiste), Jean-Louis Laville (sociologue), Frédéric Lordon (économiste), Marc Mangenot (économiste), Dominique Méda (sociologue), Ariane Mnouchkine (artiste), André Orléan (économiste), Dominique Plihon (économiste), Christophe Ramaux (économiste), Denis Sieffert (journaliste), Henri Sterdyniak (économiste)…

Pour signer l'appel :
http://www.audit-citoyen.org/


Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans PETITION EN LIGNE
commenter cet article
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 10:28

Bonsoir à toutes et à tous,

 

 

 

 

 

La société qui fabrique les thés et tisanes "LIPTON" et "L'éléphant" ferme son usine en France (Aubagne) pour l'installer en Roumanie.

 

Elle s'oppose à une reprise par les salariés,elle vire tous les travailleurs uniquement pour augmenter ses bénéfices.

 

L'usine était parfaitement rentable, mais les actionnaires veulent gagner plus d'argent en délocalisant.

 

Ok !!!Mais soyons logiques,et boycottons leurs produits; qu'ils aillent chercher des clients en Roumanie!!!BOYCOTT !!!

 

 

Faites suivre ce message si vous adhérez à son contenu et agissez en conséquence !!! Indignez vous !!! Merci.

 

 

ET SURTOUT FAIRE SUIVRE SI VOUS ÊTES D' ACCORD

 

http://www.laprovence.com/arti [...] ton?page=1

 

 

http://www.liberation.fr/socie [...] os-emplois

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans SYNDICALE
commenter cet article
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 21:58

Aprochim filiale de Chimirec : approchim fait valoir sa transparence et sa coopération après l'abattage d'un troupeau de 142 vaches

 

Pour lire la suite cliquez ici

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans CHIMIREC NON MERCI
commenter cet article

Présentation

  • : Yves Dagand
  • Yves Dagand
  • : municipal,politique,nature,chimirec,ecologie,porcieu amblagnieu,porcieu,38390
  • Contact

Recherche

Pages