Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 10:19

Bonjour,


Depuis novembre 2011 les expulsions illégales de logements vides occupés par des sans-logis ou des mal logés se multiplient a Lyon et dans les communes du "Grand Lyon" notamment dans celle de Villeurbanne. 

 

Un dépôt de plainte collective a déjà été effectué en novembre, sans qu'il n'y ait pour l'instant de grandes répercussions ; une enquête est notamment en cours (par l'IGPN) mais les pratiques d'expulsions illégales continuent d'être monnaie courante. Nous sommes occupants d'un local inutilisé et nous agissons au sein d'un groupe d'autres squatters en lien ou faisant directement partie d'associations ("demeurants partout" et l'association lyonnaise pour l'insertion et le droit au logement l'ALPIL) et de syndicats comme la CGT Précaires et Chômeurs du Rhône .

 

Le 22 mars s'est déroulée la dernière expulsion illégale en date dans un climat de violence visiblement disproportionné et injustifié par rapport a la situation. En effet nous avions en notre possession des courriers, ainsi qu'un contrat EDF attestant notre présence sur les lieux depuis plus de 48 heures. La loi française sur le droit au logement (loi 432-8) stipule qu'à dater de ce délai aucune décision de police ne peut être prise indépendamment d'une procédure judiciaire.

 

Hier malgré les preuves fournies et un recommandé de la CGT Précaires et Chômeurs attestant également notre présence sur les lieux depuis le 12 mars, l'expulsion a été exécutée. Il aura suffit d'un faux témoignage du voisinage pour réduire a néant notre droit de rester dans les locaux. Le commissaire de police adjoint de Villeurbanne, Monsieur Vachet a refusé toute négociation avec notre avocat Maitre Nagel et le déploiement policier (différentes force de police étaient présentes) a eut lieu.

 

Le délogement s'est effectué par le toit tout d'abord et ensuite a l’intérieur des locaux a renfort de gaz et de chiens, ainsi que sous la menace (violences verbales, maltraitance corporelles, chantage, mise en joue) L'attroupement du voisinage et des personnes présentes en soutien a été dispersé ensuite par des charges successives et des gaz lacrymogènes. Deux personnes ont été interpellées et nous n'avons plus depuis lors de leurs nouvelles.

 

Nous souhaitions faire connaître cet état de fait pour qu'il ne vienne plus grossir le chiffre déjà trop important de situations similaires, car il s'agit d'un droit fondamental qui est violé, celui du droit au logement. Ces pratiques d'expulsions illégales s'imposent de plus en plus systématiquement et pas seulement a Lyon.

 

A Toulouse notamment les collectifs "CREA" et "GPS" composés d'acteurs sociaux (éducateurs, assistants sociaux) pratiquant la réquisition de logements l'a récemment vécu. De même a Paris de nombreux cas d'expulsion illégales sont a déplorer. Cela ne peut plus durer...

 

Merci pour votre attention et votre soutien.

 

Les auteurs de ce texte m'ont contacté pour que je transmette à différents réseaux militants de l'Ain.

 

Tous ceux qui souhaitent soutenir leur lutte peuvent soit contacter les organisations évoquées dans ce document soit me contacter afin que je transmette.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JEAN EMARE - dans ARTICLE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Yves Dagand
  • Yves Dagand
  • : municipal,politique,nature,chimirec,ecologie,porcieu amblagnieu,porcieu,38390
  • Contact

Recherche

Pages